Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enfant de Novembre

Enfant de Novembre

Bienvenue sur le blog de ToF', une escale dans sa balade labyrinthique.


Troll (Mots anacycliques)

Publié par EnfantdeNovembre sur 23 Juin 2010, 21:47pm

Catégories : #TOF' joue à l'écriture...

 Jeu d'écriture pour mag 7 avorté, "La fureur du grognement"

 

 

Ça vagabonde pas mal, du côté de mon cérébral qu’inlassablement je triture à coups de sensations et à lattes de substances embrumées. Je ne le ménage pas, et ce n’est pas sans une certaine angoisse que je prends plaisir à le malmener. Tranquillement, je pressens les limites de cette posture, j’ai le nez zen pour ça.

 

Insatisfait de mon sort, je lutte quotidiennement contre moi-même, et ce n’est pas mince affaire. Moi-même est une sorte de troll destroy, un phénomène sine die, fatal ! Un chien à la niche!

Ah comme il me l’anima, l’animal, comme il me lamina tant d’années que je dus me résoudre à me l’approprier, à en faire ma chose, mon échos, jusqu’à défiguration. C’est cela le troll. C’est cela, ne plus être enfant.

D’un coup, ça te procure dans les tripes comme une migration de rats hallucinés venus pour acclamer la star: le « moi-même ».

 

Tu tentes de les faire taire, les ramener sous terre. Mais ils s’agrippent, et toi t’as pas d’autres choix que de t’engouffrer en toi-même, si je puis dire; tu terces un secret, à l’ombre d’un édicule ridicule, comme on élucide un mystère. Tu construis ta caverne, la peuples de bouts de toi, de bouts du monde, de bouts reçus des autres.

Une image te revient, enfant, à sucer des mûres en guise de sérum. Muni d’un sac, tu faisais peu cas des rats à l’époque, et mieux: tu avais l’audace de les avaler comme des fruits bien mûrs.

 

Cet enfant releva l’échine, relava à la machine le sac souillé des traces du crime.

 

En guise de guérison, me faire soigneur. Non pour je ne sais quelle résurrection, ni même pour me reconstruire. Je n'ai pas fini ma croissance, et je fantasme encore sur quelque tripoteuse non prostituée qui sache me triturer le cérébral aussi bien que je ne me le fais.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents