Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enfant de Novembre

Enfant de Novembre

Bienvenue sur le blog de ToF', une escale dans sa balade labyrinthique.


Enfance, tombe et tracteur

Publié par EnfantdeNovembre sur 24 Octobre 2009, 19:04pm

Catégories : #DicoTOF'

Sur le mode Haddad
* Hubert Haddad-Zulma
*
Ecriture collective
* Merci à Sophie Lucide

***

Tombe: le lieu de la beauté sombre, le seul à m’attirer malgré l’angoisse. J’ai pour habitude d’esquiver les angoisses, ou plutôt tenter d’esquiver ce qui a l’air d‘une angoisse, mais la tombe est, de par sa beauté (entendez tout ce que vous voulez entendre par ce terme de « beauté »), la seule chose angoissante à m’éclairer la pupille. La tombe est pour moi une « Trompette de la mort », pour prendre les mots d’Emily Dickinson, une trompette qui se déhanche frottée à une croix, et j’y revois la terre anarchique éclabousser un cercueil placé au fond du trou, j’y ressens le froid d’alors, je revois ces larmes couler sur mon épaule, larmes qui auraient dû déclencher les miennes, mais qui n’arrivaient pas. Culpabilisant, me sentant mériter d’être à la place du cercueil, je m’inventai alors une tristesse, tenta tant bien que mal de me faire couler une larme, ne serait-ce qu’une goutte pouvant me mouiller l’œil. Le chagrin, je l’avais, mais pas les larmes. Sans doute parce que j’avais dix ans… Depuis, c’est toujours avec ce souvenir et une tentative de distanciation que j’erre entre les tombes, qui abritent ceux que je ne connais pas, mais que je pleure irrémédiablement.


***

 

Tracteur: J’ai retrouvé récemment cette photo de moi à l'âge de 5 ans à peu près, posant de manière « décomplexée » sur un tracteur de campagne. C’est sûr que j’étais au départ impressionné, au moment de monter sur l’engin, délaissant ma petite coccinelle à quatre roues dont je maniais le volant avec dextérité, allant de long en large sur la terrasse de mon arrière-grand-mère. Je me sentais d’emblée attiré par le grand volant de la machine, et il me semble qu’à cette époque, je n’avais pas encore le vertige. Il faut dire que j’étais coaché par un autre engin, un grand-oncle au charisme impressionnant.

Je ne conduis pas, n’aime pas les voitures, mais je pense que si je devais passer un permis, ce serait sans doute celui de tracteur. Parce que le tracteur, est une de mes madeleines. Et que conduire une madeleine, ce n’est pas donné à tout le monde!



***
Enfance: (par A Lost Child) Regard authentique, autant qu’il pique à vif. Miroir de ce qui s’est endormi mais qui, sous-jacent, ne cesse pourtant de s’exprimer. Regard naissant, regard neuf, confronté au spectacle de l’ « âge adulte», qui lui reste étranger et qu’il regarde comme une chose étrange, aux rouages douteux, mais dont il en ressent les tempêtes.
Enfance. Un éclat de vie, qu’on tente de « griser» en négatif, de rendre gris, peut-être parce qu’il éblouit celui qui croit l’avoir perdu. Il est là, pourtant, cet éclat, en de multiples recoins du cœur, et en bien des rêves. Mais parce que l’adulte a entrepris de se débarrasser -vainement- de ses tempêtes d’antan, ou parce que l’adulte l’adule, ou parce que l'adulte l'accule, l’enfance devient une poche dans laquelle on y jette fantasmes et frayeurs, un mouchoir en papier dans lequel on mouche tout ce qui paraît nous rapprocher de nous-mêmes mais dont on croit qu’il nous éloigne, un panier en osier dans lequel 4, 5, 6, on y trouve des cerises, qu’on croit périmées, alors qu’elles sont bien mûres…
Enfance: regard authentique qui reflète à l’ « adulte » sa part de « lost-child ».
Et raturer sans honte, raturer le dénaturé, raturé le saturé, raturé le fracturé, raturer le trop-vite-dit, et y esquisser à la place un grand , parfois un , parce que c'est comme ça qu'on le sent...





Commenter cet article

Sophie LUCIDE 25/10/2009 22:03


je viens de voir le merci que je te renvoie illico, c'était bien ça; pourquoi pas un hors série  sous le titre " conduire une madeleine, c'est pas donné à tout le monde " cela mérite une tasse
de thé, histoire d'y penser...


Sophie LUCIDE 25/10/2009 21:59


conduire une madeleine n'est pas donné à tout le monde!
excellent!
ce serait un beau titre de recueil, non? moi, je te délivre le permis sans problème;)


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents