Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enfant de Novembre

Enfant de Novembre

Bienvenue sur le blog de ToF', une escale dans sa balade labyrinthique.


La faute à la crise!

Publié par EnfantdeNovembre sur 21 Mai 2009, 21:51pm

Catégories : #Poèmes de l'AposTof'

Il était une fois
un concentré d'énormités
Nous n'irons plus aux bois
les lauriers sont coupés...
C'est la faute à la crise!

Mai gelé par le froid
des corps mal réchauffés
Du néant à nos pourquois
du mal à communiquer...
C'est la faute à la crise!

Il était une nuit
un silence qui pose question
Mon ode à l'insomnie
doute sur la notion d'nation...
C'est la faute à la crise!

Forcés à être assis
des huîtres en érection
La Lune a fort vieilli
à l'aube d'une explosion...
C'est la faute à la crise!

J'ai paumé mon bouchon
et ma plume est à sec
On m'a pris pour un con
j'suis nul en prise de bec...
C'est la faute à la crise!

J'suis con à ma façon
le jouer, ça, c'est le nec!
Des sourires en promotion
non, on prend plus les chèques...
C'est la faute à la crise!

Ma face face au miroir
j'ai pas rajeuni d'âge
Un voile sur la mémoire
du flou en héritage...
C'est la faute à la crise!

Chérie, on sort ce soir?
non, j'ai plus d' maquillage
Errants des bords de Loire
être un pas dans vos voyages
C'est mon arme anti-crise!

Allongé dans l'ivresse
rongée par les cafards
A l'aise dans ma paresse
à fumer des pétards...
Ca c'est grâce à la crise!

J'trouve plus mon Herman Hesse
ce livre était si rare
Veux-tu qu'j'te montre mes fesses
qu'on réinvente l'histoire
Et qu'on se fasse la bise?

Et qu'on se fasse la bise...

Des trous dans mon Oedipe
complexe de la chaussette
Le plaisir de la Pipe
réservé aux poètes?
C'est la faute à la crise!

Moi dans la bergerie
les loups sont mes amis
Relents d'une crise d'ado
recherche ma Dolto...
Vous avez dit "crise"?

D'élites délétères
déliter mes délits
Ici, dieu qu'ça manque d'air
ça manque d'harmonie...
C'est la faute à la crise!

J'porte un regard cyclique
sur l'anatomie du bourdon
Pour bling-bling et sa clique
y'avait qu'une solution:
Faire remonter la crise!

J'sais plus faire mes lacets
t'façon j'suis d'jà tombé
J'aime pas les indiscrets
ni leur sourire de vierge effarouchée...
Moi aussi, j'fais ma crise!

La nuit tous les chagrins sont gris
car tous les chats ont fui
J'me sens comme un clou rouillé
comme un sourire mouillé...
C'est la faute à la crise!

Transi à trop saigner
mon ode aux écorchés
J'suis l'Cavalier à bulles
L'homme à la Mandibule...
Fragonard pique sa crise!

Les mômes ont le coeur gros
autant qu'les vieux puceaux
Des porcs aux auréoles
la grippe qui nous isole...
Histoire d'faire oublier la crise!

Moi j'adore la musique
autant qu'le son d'vos voix
Alors vos MP3
façon d'se faire la nique
Moi ça m'provoque des crises!

Ah oui, j'allais oublier
d'vous dire que je vous aime
Pas besoin d'me forcer
ça coule dans mes veines...
Elle est pas belle, la crise?

Elle est pas belle, la crise?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gabrielle 27/05/2009 17:00

Ah l'image des huîtres en érection! Une belle trouvaille!
J'ai bien aimé ce texte d'une manière générale...

fransua 24/05/2009 10:56

Quand tes mots chantent la crise ils nemâchent pas leurs idées et ce poème est très interessant et écrit avec humour et finesse
Contente de ma viste
Bon Dimanche

sara do 23/05/2009 09:55

Je découvre... tranquillement... Oui elle est belle la crise quand elle me permet de poser mes yeux et d'ouvrir mes oreilles à des m'eaux de vie comme les vôtres...
Belle endroit où je suis heureuse d'avoir mis les pieds ;o)

D'étoilement !
sara do

Le Plum'ArT 22/05/2009 13:20

Vive la crise!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents